Directeur marketing et directeur informatique : quand chat et chien doivent collaborer.

D’après l’étude McKinsey, 80% des dirigeants considèrent le marketing comme essentiel à la croissance de leur entreprise. Le marketing étant désormais pieds et poings liés à la technologie, les Directeurs Marketing et Directeurs Informatiques se retrouvent donc au pied du mur, face aux attentes expressément formulées de leur direction générale : des clients mieux fidélisés, plus nombreux, plus rentables, tout cela dans une enveloppe de ressource et de budget ultra-optimisée.

Il ne faudra donc pas compter sur l’embauche d’une armée de marketeurs tapotant manuellement des messages ciblés et personnalisés, mais bien cette fois travailler avec la DSI pour automatiser les tâches. Fini, le mass-marketing ! Obsolète, la seule vente de produits et services ! Désormais, le client a besoin de sens et de reconnaissance.

C’est toute l’expérience client, omnicanale et sans couture, qui doit refléter une relation personnalisée, intime, sincère. La segmentation clients, sujet au centre de la table, répond justement à ce besoin : des outils tels que DATACOOK résolvent l’équation, en proposant une segmentation puissante clé en main, compatible avec Salesforce et les autres CRM du marché. Nul besoin de compétence technique donc, et nul besoin de sur-solliciter la DSI puisque la solution s’alimente des données brutes.

Il est un fossé à franchir lorsque CMO et CTO doivent collaborer, ou plutôt un épais brouillard à dissiper : celui du manque de connaissance. La DSI reste dubitative quant aux besoins métiers, souvent perçus comme des extravagances, et la Direction Marketing se montre peu encline à essayer de comprendre le mystérieux jargon de la DSI.

« Acculturation, acculturation ! », entend-on dans les webinars et autres événements digitaux. Oui, mais cela ne fait pas tout. L’enjeu repose sur des changements d’organisation de modes de collaboration, dont l’objectif vise la fluidité des échanges entre les contrées IT et Marketing. Cela signifie pour l’IT d’inclure le métier dans ses démarches de digitalisation. Et pour le Marketing d’avancer dans ses projets data en concertation avec la DSI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *