En quoi la pandémie mondiale du COVID 19 a permis de révéler l’importance du digital ?

 I.         Contexte 

Aujourd’hui, près de trois quarts des sociétés déclarent une baisse de leur activité supérieure à 10 % depuis le début de la crise sanitaire (INSEE). 

En parallèle notons que le secteur du digital est en pleine explosion. 

En effet, le secteur de la transformation digitale est quant à lui en pleine forme, il affiche des chiffres records pour l’année 2020 et envisage de très belles perspectives sur les prochaines années.

Nous remarquons une volonté forte de la part des dirigeants d’accélérer leur transition digitale afin d’ouvrir de nouvelles opportunités en termes d’innovation, développer une croissance pérenne à plus ou moins long terme et palier la baisse de la demande, conséquence même de cette crise économique.

Notons par ailleurs une certaine disparité entre les types d’entreprises en termes de transition digitale. 

Près de 30 % des ETI n’ont pas encore engagé leur transition digitale ; du côté des PME près de 50 % d’entre elles doivent franchir le pas, et le chiffre augmente jusqu’à plus de 70 % du côté des TPE (Syntec).

   II.         Quels points d’attention pour digitaliser son entreprise ?

Dans un processus de digitalisation de l’entreprise, la relation client doit s’imposer au centre des préoccupations.

L’expérience client en ligne doit en effet s’inscrire de façon parfaitement intégrée dans le paysage omnicanal de l’acte de d’achat, et offrir un niveau de satisfaction au moins aussi élevé qu’en boutique : en ce sens, le parcours d’achat doit être scrupuleusement pensé en amont. 

Les achats sur les canaux digitaux sont par ailleurs l’opportunité de recueillir des données précieuses sur le comportement des consommateurs. La valorisation des données clients retracent en effet leurs habitudes et leurs intentions d’achats. 

Un logiciel de gestion de base clients ou CRM, comme Salesforce, permettra en première instance d’exploiter ces données à des fins commerciales. Il est possible de coupler les logiciels CRM avec les logiciels de segmentation clients comme DATACOOK, dans le but de dynamiser les actions de relation client et de redonner un sens à l’exploitation de la base client.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *